Accueil > À la une

SOLS ET MATIÈRES ORGANIQUES - MÉMOIRES ET HÉRITAGES

SOLS ET MATIÈRES ORGANIQUES - MÉMOIRES ET HÉRITAGES

SOLS ET MATIÈRES ORGANIQUES
MÉMOIRES ET HÉRITAGES

Actes des sessions communes des colloques
« Sols en héritage, les 12e journées d’étude des sols »

et de la

« 2e réunion des chercheurs francophones en géochimie organique »

ISSN : 1762-4304 - ISBN : ISBN 978-2-918435-10-5 - EAN : 9782918435105

- Voir l’ours, l’éditorial, l’avant-propos, le sommaire (PDF - 2.7 Mo)

Éditorial

C’est avec un très grand plaisir que nous accueillons dans les colonnes de ce numéro 18 de la Collection EDYTEM les contributions issues de la réunion conjointe rassemblant les 12e journées d’étude des sols (Association Françaises d’étude des Sols - AFES) et la 2e rencontre des chercheurs francophones en géochimie organique (French Organic Geochemists - FROG) sous le slogan commun : « Le sol en héritage ».

Première rencontre du genre sur le territoire national, ce n’est certes pas un hasard si elle s’est tenue sur le site de notre campus de Technolac, tant les approches traitant de la dynamique des sols et celles traitant du cycle des matières organiques naturelles sont pour nous liées, au sein des travaux de plusieurs chercheurs des laboratoires EDYTEM, LCME et CARRTEL. Ceux-ci ont pour la plupart contribué à la fois à l’organisation de ces journées et à la présente collection d’articles.

Le succès de ces rencontres a montré que ce double regard avait toute sa pertinence, bien au-delà de notre communauté scientifique locale. La diversité des approches présentées dans ce numéro de la Collection EDYTEM l’atteste tout autant s’il en était besoin.

Bien que le sol soit, de l’aveu-même d’éminents pédologues, une très mauvaise archive, la notion d’héritage traverse l’ensemble des contributions, qu’il s’agisse de l’héritage au sens de transmission de génération en génération d’un « patrimoine pédologique », ou de l’héritage en tant qu’état antérieur à partir duquel se construit une nouvelle dynamique. Les chercheurs s’emploient en effet à reconstituer des « trajectoires pédologiques » pour comprendre comment les changements environnementaux, d’origine humaine ou non-humaine, ont conduit à l’état actuel des sols.

Cette mise en perspective temporelle est encore trop rare au sein des sciences de l’environnement, alors que la montée en puissance du concept d’Anthropocène nous rappelle toute l’importance de considérer l’évolution de notre planète, et singulièrement de son épiderme nourricier, dans le temps long. Il est pour nous réjouissant que cela puisse s’exprimer au sein des numéros successifs de la Collection EDYTEM et singulièrement de cet ouvrage consacré aux trajectoires pédologiques.

Fabien Arnaud
Directeur du laboratoire EDYTEM

Rechercher


Actualités & événements