Accueil > Actualités & événements

Lundi 23 mai 2016, 14h | Soutenance de thèse, par Lise Piquerey

Golden Snow — Ségrégation et entre-soi dans les stations de sports d’hiver haut de gamme en Autriche, en France et en Suisse

Bât. Pôle Montagne (amphi), Université Savoie Mont Blanc, le Bourget du lac

Résumé

Les stations de sports d’hiver sont des lieux touristiques à part entière dont les dynamiques d’aménagement ont été étudiées depuis plusieurs décennies. Si les stratégies de développement du système touristique dans des lieux jugés aptes à pouvoir soutenir cette activité sont un des enjeux principaux de certaines économies locales, cette thèse ne souhaite pas questionner le tourisme seulement au prisme de l’économie ou de l’aménagement, mais de celui de la distinction. La distinction, concept à l’interface de la géographie sociale et des stations de sports d’hiver, entendu comme le pouvoir spatial. Nous proposons de mener cette étude dans dix stations de sports d’hiver haut de gamme, localisées en Autriche, en France et en Suisse. Cette diversité de configurations nationales permettra également de questionner les stratégies de distinction au regard des législations en vigueur dans chaque pays. À partir des cadres conceptuels présentés dans la partie 1 (chapitre 1 : état de l’art de la ségrégation et de l’entre-soi pour construire une géographie sociale du tourisme ; chapitre 2 : échantillonnage des d’autres sciences humaines comme la sociologie, permet de questionner l’ensemble du système touristique, tant dans son caractère urbain, économique que social. L’intérêt de cet angle d’approche est également de replacer l’individu, son identité et ses pratiques, au sein de ces lieux qui tendent à intégrer différents groupes socio-économiques en leur sein. Pour ce faire, nous proposons de questionner la place des clientèles issues des catégories socio-économiques supérieures, des habitants permanents et des travailleurs saisonniers, ces deux derniers groupes disposent de profils hétérogènes au sein des stations de sports d’hiver haut de gamme. Nous approcherons ainsi la distinction à travers deux angles : celui des lieux touristiques au sein même du marché des stations de sports d’hiver et celui des catégories sociales dans ces lieux qui tendrait à faire abstraction de toutes considérations relevant de la hiérarchie sociale. Recherche géographique avant tout, cette thèse abordera la distinction au regard de deux notions fortes : la ségrégation et l’entre-soi, en questionnant l’accessibilité propre à chacun au sein de l’espace urbain stations étudiées et approche méthodologique ; chapitre 3 : questions de recherche), nous aborderons les stratégies de distinction à travers plusieurs approches : l’héritage touristique et les formes urbaines singulières qu’il a produites (chapitre 4), la mise en scène de l’espace urbain à des fins touristiques (chapitre 5) et les régimes de visibilité des catégories socio- économiques dans le paysage urbain de la richesse (chapitre 6). Cette deuxième partie permettra de mettre au jour l’existence d’interfaces de la distinction présentes au sein des stations de sports d’hiver haut de gamme : les seuils, dont les modalités de production, tant sociales, symboliques que matérielles et les contraintes spatiales qu’ils induisent seront respectivement traitées dans les chapitre 7 et chapitre 8 (partie 3). Au final, cette thèse propose une géographie sociale du tourisme, plus qu’une géographie des pratiques touristiques.

Rechercher


Actualités & événements