Accueil > Actualités & événements > Nos grands événements > ÉCOLE THÉMATIQUE « RESSOURCES MINÉRALES : DÉFIS SCIENTIFIQUES ET SOCIÉTAUX »

Compte-rendu

L’École Thématique du CNRS « Ressources Minérales : défis scientifiques et sociétaux » organisée à Genève du 5 au 7 février 2013 par l’Université de Genève, l’Université Joseph Fourier de Grenoble (ISTerre) et l’Université de Savoie à Chambéry (EDYTEM) a été un véritable succès (plus de 330 inscrits).

Les trois Écoles Thématiques précédentes se sont focalisées sur les aspects métallogéniques et méthodologiques de l’étude et de la prospection des gisements (ET 2010 et 2011), ainsi que sur l’exploitation et la valorisation des minerais (ET 2012). Pour compléter les différents volets du cycle minier, l’École Thématique 2013 s’est ouverte aux impacts environnementaux (dont la remédiation des sites pollués et le « green-mining ») et sociétaux (acceptation sociétale des exploitations minières, économie minière et trading). Un après-midi a été dédié à des échanges sous forme d’ateliers et de table-rondes (« Quelles formations pour quels emplois ? » ; « Quel avenir pour les gisements sous-marins ? » ; « Aspects sociétaux des exploitations » ; « Quels défis scientifiques pour la connaissance des gisements » ; et ainsi que les présentations des projets d’élèves-ingénieurs »), qui ont été particulièrement appréciés de tous les participants. Une restitution de tous les ateliers a été réalisée en séance plénière par des étudiants.

Les présentations en séance plénière de Stuart Simmons sur les gisements épithermaux, et de Mike Harris de la société Rio Tinto sur « The moral case for mining – is it a question the mining industry can answer ? » ont marqué deux moments importants de cette École Thématique 2013. La société Rio Tinto a par ailleurs remis des distinctions à 4 jeunes scientifiques pour la qualité de leurs travaux de recherche novateurs et/ou multidisciplinaires qui ont été présentés sous forme de posters.

Cette ouverture a permis aux différentes communautés de se rencontrer et de confronter les pratiques entre grandes compagnies minières, compagnies juniors et bureau d’étude d’une part, et universitaires et chercheurs. Cette confrontation a été particulièrement profitable aux 200 étudiants de Master et élèves-ingénieurs, ainsi qu’à la quarantaine de doctorants et post-doctorant, et leur a permis d’élargir leur vision du domaine minier et de commencer à établir un réseau. L’excellence des présentations et des posters présentés par les jeunes scientifiques, le nombre important de participants et les discussions animées traduisent un regain d’intérêt de la part de la communauté scientifique et universitaire pour la métallogénie et les ressources minérales, et une prise de conscience de la nécessité de développer la formation de géologues pluridisciplinaires pour faire face aux besoins de cadres dans ce domaine.

Devant le succès des quatre premières éditions, il a été proposé que la prochaine École Thématique soit organisée au printemps 2014 à Rennes.