Accueil > Actualités & événements > Nos grands événements > Ressources patrimoniales et alternatives touristiques : entre Oasis et Montagne

Collection EDYTEM, n° 14, année 2013

RESSOURCES PATRIMONIALES ET ALTERNATIVES TOURISTIQUES
ENTRE OASIS ET MONTAGNE

ISSN : 1762-4304 - ISBN : 978-2-918435-06-8 - EAN : 9782918435068
158 pages couleurs

- Voir l’ours, l’éditorial, l’avant-propos, le sommaire, l’introduction (PDF - 1 Mo)

Éditorial de Jean-Jacques DELANNOY, directeur du laboratoire EDYTEM

Ce quatorzième numéro est une nouvelle occasion de rappeler l’esprit de la Collection EDYTEM. Elle a pour philosophie de diffuser, au côté des revues dans lesquelles nous publions nos travaux, les résultats de recherches menées dans des démarches transversales qui animent et rassemblent nombre de chercheurs du laboratoire. Nous sommes nombreux à penser et à conduire nos travaux dans une co-construction interdisciplinaire. Cette co-construction est fertile à la fois pour diffuser les apports de sa propre discipline et pour apprendre des autres. C’est le fruit de cette démarche et expérience qui est ici publiée.

RESSOURCES PATRIMONIALES ET ALTERNATIVES TOURISTIQUES<br /><small> ENTRE OASIS ET MONTAGNE</small> Ce numéro répond à une double invite. D’une part, partager l’expérience d’une Action Intégrée (AI) franco-marocaine qui a associé des chercheurs de la Faculté polydisciplinaire de Ouarzazate (Université Ibn-Zhor d’Agadir) et du laboratoire EDYTEM. Cette action, réalisée dans le cadre du Partenariat Hubert Curien - Volubilis, avait pour objet l’ « Étude des dynamiques touristiques au sud du Maroc dans un contexte de développement durable ». D’autre part, valoriser une sélection de travaux présentés lors du colloque « Oasis et Montagne : quelles alternatives touristiques ? » co-organisé par les partenaires de l’AI. Cette réunion scientifique, qui s’est tenue en novembre 2011 à Ouarzazate, a permis d’identifier les difficultés et verrous actuels dans la mise en place d’alternatives touristiques dans les milieux désertiques et de montagne. Les échanges d’expériences d’observations conduites, dans ces milieux réputés fragiles, entre chercheurs francophones du Sud et du Nord et entre les sciences humaines, de l’environnement et de la terre (géographie, sociologie, anthropologie, économie, géologie, hydrogéologie) permettent de prendre en compte les atouts et les contraintes des contextes socio-culturel, économique ou encore environnemental. Cette démarche s’inscrit pleinement dans l’esprit d’ouverture à la fois interdisciplinaire et internationale auquel EDYTEM est attaché.

Identifier et construire des alternatives touristiques dans une démarche de gestion intégrée et durable des patrimoines culturel et naturel est tout sauf simple, tant les paramètres socio-économiques, culturels et environnementaux, situés à différentes échelles, sont nombreux à observer. La réflexion en matière d’alternative passe par une approche globale et impose la prise en compte de ces différents facteurs. à ce titre, les recherches conduites sur les géopatrimoines, un des « objets emblématiques » du laboratoire, ont permis de poser des perspectives de mise en valeur des potentiels existants dans les processus de patrimonialisation et de développement territorial.

Ce travail doit beaucoup aux collègues marocains impliqués dans le programme Volubilis, et notamment à l’engagement sur le terrain de Mohamed Oudada ; qu’ils en soient ici vivement remerciés. Je tiens à exprimer mes plus vifs remerciements à Véronique Peyrache-Gadeau et Mélanie Duval qui ont conduit cette coopération pour le laboratoire et ont été les chevilles ouvrières de ce numéro de la Collection EDYTEM. Celui-ci porte la trace fructueuse de cette collaboration et sera un passage de témoins à de nouveaux travaux sur ces espaces si riches de tout.