Accueil > Actualités & événements

19 mai 2015, 14h | Soutenance de thèse, par Anouk Bonnemains

Vulnérabilité et résilience d’un modèle de développement alpin. Trajectoire territoriale des stations de sports d’hiver de haute altitude de Tarentaise.

Université Savoie Mont Blanc, campus scientifique Savoie Technolac, avenue de la mer Caspienne, amphithéâtre du bâtiment Pôle Montagne, 73370 Le Bourget du Lac

Mots clés : modèle de développement, changement climatique, tourisme, station de sports d’hiver, vulnérabilité, territoire

Résumé :

Les deux grands phénomènes contemporains que sont le tourisme et les changements climatiques traversent et questionnent les territoires. Le tourisme comme modèle de développement structure et organise le territoire pour son fonctionnement et permet de créer une activité économique pour la population locale. Quant aux changements climatiques, ils rendent visible la vulnérabilité intrinsèque des territoires en remettant en question la durabilité d’un modèle économique basé sur l’émission de gaz à effet de serre. L’histoire des sports d’hiver français a engendré un modèle de stations spécifique : la station de 3e génération, exportée à l’étranger depuis les années 1980. Après la Seconde Guerre mondiale, la Tarentaise, en Savoie, devient le laboratoire d’expériences pour le développement de ce type de stations. En 2014 les huit grandes stations de Tarentaise représentent 37 % de la fréquentation des stations de sports d’hiver français (soit 220 stations). Cette recherche doctorale analyse donc la trajectoire territoriale des stations de haute altitude de Tarentaise, comme un modèle de développement à travers ses les évolutions : socioéconomiques, politiques, environnementales et climatiques. Retracer et comprendre les différentes phases de l’implantation d’un modèle de développement sur un territoire permet de questionner sa vulnérabilité et sa résilience face aux changements climatiques. Les politiques climatiques comme la gestion du tourisme sont aujourd’hui territorialisées, comment sont intégrées ces deux dimensions à l’échelle d’un Pays (l’Assemblée Tarentaise-Vanoise) ? Les politiques climatiques territoriales non contraignantes ont-elles la capacité de remettre en cause une économie unique basée sur une ressource naturelle unique : la neige, dont la fiabilité va être de plus en plus problématique ? Dans un premier temps, nous interrogerons les vulnérabilités des modèles de développement et la construction politique du problème climat, à travers le tourisme comme levier de modernisation de la montagne (Chapitre 1), les changements climatiques comme révélateurs des vulnérabilités liées aux modèles de développement (chapitre 2) et les territoires comme l’échelle de pertinence pour l’action politique climatique (chapitre 3). La partie 2 questionnera un modèle de développement alpin à l’intersection entre évolution sociétale et changements climatiques par la création du modèle des stations de 3e génération et les évolutions de la stratégie touristique (chapitre 5) pour déboucher sur l’analyse de la vulnérabilité des stations de sports d’hiver et la vulnérabilité territoriale (Chapitre 6). Enfin la troisième partie met en avant comment les politiques climatiques territoriales renforcent le tourisme hivernal, par la construction et le renforcement d’une échelle territoriale : la Tarentaise-Vanoise (chapitre 7), celle-ci peut-elle déboucher sur un nouveau modèle ? (Chapitre 8).

Vulnerability and Resilience of an Alpine development model. Territorial trajectory of high altitude stations Tarentaise.

Keywords : development model, global change, tourim, ski resort, vulnerability, territory

Abstract :

Tourism and climate Change are two major contemporary phenomena wicht cross and question territories. The tourism as the model of development structures and organizes the territory for its functioning and allows to create an economic activity for the local population. When climate change, they make visible the intrinsic vulnerability of the territory by questioning the sustainability of an economic model based on the emission of greenhouse gases. The story of the French winter sports has generated Specific Model of resorts : the resort of 3rd generation, Exported abroad since the 1980s. After the Second World War, Tarentaise becomes the laboratory of experiment for the development of this specifique of resorts, even today (in 2014) eight big resorts of Tarentaise represent French 37 % of the attendance of winter sports resorts (that is 220 resorts). This Phd research thus analyzes the territorial trajectory of the resorts of high height of Tarentaise since the 1930s, as a model of development co-built by the evolutions : socioeconomic, political, environmental and climatic. To Trace and understand the different phases of the implementation of a development model on territory, allows to question its vulnerability and resilience to climate change. Climate policies such as tourism management are now territorialized, how these two dimensions are integrated at the level of a regional (Assembly Tarentaise-Vanoise) ? Non-binding territorialized climate policies, have they ability to question a only economy based on a only natural resource : the snow, the reliability is going to be increasingly problematic. First, we will examine the vulnerabilities of development models and climate problem political construction, through tourism as mountain modernization lever (Chapter 1) climate change as indicative of the development models as revelations vulnerabilities (Chapter 2) and the territories as relevance scale climate for political action (Chapter 3). Part 2 will question an Alpine development model at the intersection between societal evolution and climate change through the creation of the third-generation model of the stations and changes in the tourism strategy (Chapter 5) to lead the analysis of the vulnerability of ski resorts and territorial vulnerability (Chapter 6). Finally, the third section highlights how local climate policies strengthen winter tourism by building and strengthening a territorial level : the Tarentaise-Vanoise (Chapter 7), it can it lead to a new model ? (Chapter 8).

Composition du Jury :

Christophe GAUCHON Professeur Université de Savoie Directeur de thèse
Véronique PEYRACHE-GADEAU Maitre de Conférence Université de Savoie Co-directeur de thèse
Vincent VLÈS Professeur Université de Toulouse Rapporteur
Phillipe DUHAMEL Professeur Université d’Angers Rapporteur
Phillipe BOURDEAU Professeur Université de Grenoble, PACTE Examinateur
Christophe CLIVAZ Professeur Université de Lausanne, institut de géographie et durabilité Examinateur
Alexendre MAGNAN Chercheur IDDRI IDDRI Science Politique Paris Examinateur

Rechercher


Actualités & événements