Accueil > Production scientifique > Édition scientifique > KARSTOLOGIA > Présentation des numéros publiés > Sommaire et résumé des numéros parus

Karstologia n° 41

JPEG

Jean-Louis GUENDON, Adam A. ALI, Paul ROIRON, Jean-Frédéric TERRAL, André D’ANNA, Fernando DIAZ DEL OLMO et Rafael BAENA ESCUDERO - Les travertins de Saint-Antonin : séquence géobotanique et climato-anthropique holocène (Bouches-du-Rhône, France)

RÉSUMÉ : Formés au cours de l’Holocène, entre le Préboréal et le Subboréal, les travertins de Saint-Antonin renferment des coquilles de gastéropodes, des vestiges néolithiques, des charbons de bois et des empreintes foliaires. De nouvelles datations et de récentes analyses, niveau par niveau, des divers macrorestes végétaux, couplées à l’étude détaillée des faciès sédimentaires, ont permis de préciser l’évolution des paléoenvironnements et de la dynamique morpho-sédimentaire au pied de la Sainte-Victoire au cours de cette période. Ces résultats sont confrontés aux rythmes des occupations humaines préhistoriques régionales et aux changements climatiques globaux.

Mots clés : travertins, empreintes foliaires, charbons de bois, Holocène, paléoenvironnements, Néolithique.

ABSTRACT : Travertine deposit of St-Antonin (Bouches-du-Rhône, France) : lithostratigraphy, palaeobotany and Holocene palaeoenvironments.Travertines are carbonate deposits formed generally during temperate climatic periods. The travertine of Saint-Antonin was formed during the Holocene in accordance with this model. They usually present a succession of travertinous units and detrital sedimentary levels containing, respectively, leaf impressions and charcoal ; snail shells and archaeological material have also been preserved, essentially in detritial levels. Two kinds of plant remains (leaf imprints and charred wood) have been sampled and analysed, allowing the reconstruction of vegetation dynamics based on a well-defined sedimentary sequence. Our results were compared with those of previous malacalogical, archaeological studies and climatic changes. The Preboreal and Boreal sequence, characterized by travertine unites with detritial deposits, is dominated by a riverside vegetation (Populus alba, Salix sp., Phragmites communis) associated with some pubescent oak growing in the plateau. After this first period, detritial levels and hygrophilous species decrease. Correlatively travertinous facies and leaf impressions of mesophilous forest species increase (Quercus pubescent, Acer monspessulanum). They suggest the existence of homeostatic conditions, such as regular river flow, dense vegetation and few disturbances during deposition. The Middle Atlantic period shows optimal travertinisation and maintenance of forest environnement. But this period is characterized by the begening of the Quercus pubescens regression and the dominance of Acer monspessulanum. From the Atlantic to the first part of Subboreal, important detrital sedimentary levels disturb the deposition of carbonate. They contains reworked archaeological material dating to the Neolithic. Vegetation seems to have been profoundly affected by intensive human exploitation. This process has broken up the forested area into different plant communities and favoured the dominance of heliophilous and thermophilous species (Pinus halepensis, Rubus ulmifolius and Juniperus sp.).
Keywords : Travertine, leaf imprints, charcoal, Holocene, Palaeoenvironment, Neolithic.


Bernard FANGET, Hamid NAJIB et Michel MIETTON - Le jaugeage de débits torrentiels par dilution d’un colorant alimentaire (E110 : jaune orangé sunset) ; Application à l’exsurgence de la Doria (Massif des Bauges, France)

RÉSUMÉ  : L’objet de l’étude est l’application de la méthode de jaugeage par dilution, en milieu torrentiel, utilisant comme marqueur un colorant alimentaire jaune orangé sunset (E110). Les essais de terrain sont réalisés sur un torrent des Préalpes de Savoie, la Doria (rebord sud-ouest des Bauges), sur laquelle est établie une station hydrométrique suivie depuis plus de dix ans et étalonnée par le biais d’une centaine de jaugeages mécaniques et chimiques. L’étude en laboratoire consiste en une optimisation de l’analyse spectrale du colorant ainsi qu’en un test des qualités du marqueur du point de vue de la stabilité à la lumière, de l’adsorption et de la solubilité. Par ailleurs, une comparaison des résultats de jaugeages mécaniques et chimiques concomitants permet de valider statistiquement la méthode. Les avantages liés à cette méthode tiennent aussi à l’absence de pollution toxique et visuelle et à la faible limite de détection. Le débit maximum jaugé peut être relativement élevé en utilisant une cuve et un ajutage appropriés.

Mots clefs : Jaugeage, tarage, dilution, colorant alimentaire, toxicité, dosage, adsorption, Doria, Bauges.

Abstract : Measurement of torrential flows (Doria, Prealpes of Savoie, France) by dilution of a food colouring (E110 : yellow orange sunset).The aim of this study is the measurement of torrential flows by dilution of a food yellow orange colouring (E110). Field measurements are realized in the Doria river, a moutain torrent in Savoie Prealpes. A limnimetric station, installed since ten years, is periodically calibrated by mechanical and chemical measurements. Moreover, the comparison of the concomitant mechanical and chemical methods allows the statistical validation of the proposed technique. The main advantages of this method are the lack of toxicity and the colour, comparable to the one of aquatic organic matter, and the low detection limit. This methods allows high flow measurement values when using suitable tank and adjutage.

Key -words : Measurement of flows, food colouring, toxicity, Bauges, Savoy, french north Prealpes.


Màrton VERESS, Gàbor TOTH, Zoltàn ZENTAI et Istvàn CZÖPEKBERZSENYI, Dàniel FOISKOLA - Vitesse de recul d’un escarpement lapiazé (Ile Diego de Almagro, Patagonie, Chili)

RÉSUMÉ : Notre groupe de recherche a mesuré la vitesse de recul d’un mur de marbre sur l’île Diego de Almagro au Chili. Ce mur provenant de la dissolution. En utilisant la largeur du seuil postérieur à la fonte du glacier, la vitesse est évaluée entre 0,4 et 0,5 mm par an. Nous avons noté également que la vitesse de recul est environ dix fois supérieure à la vitesse d’érosion du marbre. Pour cette raison, les strates de marbre reculent plus vite qu’elles ne s’abaissent.

Mots-clés : Lapiaz, morphométrie, dissolution karstique, Patagonie, Chili.

ABSTRACT : Backward rate of a marble side slope (Island Diego de Almagro, Chilean Patagonia). Our research group measured the dissolution caused regressive velocity of the marble’s side slope on one of the marble stripes on the island of Diego de Almagro. Using the time of ice melting and the width of rim bordering the edge of the sidewall the velocity of regression is 0,4-0,5 mm per year. This velocity of regression exceeds with an order of magnitude the velocity of denudation caused by dissolution on marble surface. Due to this fact, the marble stripes of the island become narrower to a bigger degree than they become shorter.

Key words : Karren, morphometric, karstic solution, subpolar karsts, Patagonia, Chile.


Jean-Yves BIGOT - Observations morphologiques dans l’abîme de Maramoye (Le Beausset, Var)

RÉSUMÉ : L’abîme de Maramoye est une cavité à deux étages située à la périphérie du bassin du Beausset de morphologie de galeries, d’autre part, montrent une succession d’événements dont la chronologie relative peut être restituée. La couverture siliceuse, développée par crypto-corrosion, puis l’épisode volcanique et enfin la “période rouge”, évoquant des calcaires dégagés de leur couverture siliceuse, représentent les grandes phases déduites à partir des observations effectuées dans la cavité. La morphologie des galeries de l’étage supérieur montre qu’il existe un lien entre les étages inférieur et supérieur mis en relation par un puits-cheminée (fonctionnement per ascencum). Les concrétions corrodées et les remplissages partiellement évacués indiquent une remise en eau de l’étage supérieur.Il n’a pas été possible de mettre en évidence l’antériorité de l’un ou de l’autre des étages de l’abîme de Maramoye. En revanche, les observations suggèrent un rehaussement du niveau de base postérieur à l’épisode basaltique qui complique les reconstitutions paléogéographiques.

Mots-clés : Spéléo-morphologie des galeries, chronologie relative des remplissages, volcanisme, puits-cheminée, réennoiement, abîme de Maramoye, bassin du Beausset, Var, Provence.

ABSTRACT : Morphological observations in the Maramoye pit (Le Beausset, Var). Maramoye pit is a two levels cave around the Beausset Clay, and near to a 6 My old lava flow. On one hand, the description of the deposit’s cuts, and of galeries features, on the other hand, show a run of events whose relative chronology can be recreated. The siliceous toping, developped by the crypto-corrosion, then the volcanic event and at last, the “red event” showing limestones out of their siliceous toping, stand for the great phase infered from observations in the cave. The upper level galeries morphology shows a connection between lower and upper levels linked by a “puits-cheminée” (running on per ascensum). The corroded speleothems and half evacuated fillings point out a water-flooding of the upper level. It has not been possible to show obviously that one or other levels of Maramoye is formed before the other. In compensation, the observations suggest that the lower level after the basaltic event has been picked up, so that the paleogeographic precing back get complicated.

Key words : Speleomorphology of galleries, relative chronology of deposits, volcanic events, “puits-cheminée” (running on per ascensum), watering, Maramoye pit, Beausset Clay, Var, Provence.


Jean-Noël SALOMON - Diversité morpho-climatique et intérêt des karsts japonais

RÉSUMÉ : Les karsts japonais sont pratiquement inconnus en Europe car d’une part peu de karstologues de ce continent ont parcouru le Japon, et d’autre part les études effectuées localement le sont en langue japonaise. Pourtant le pays possède de nombreux terrains karstifiables de situations et d’âges variés (du Primaire à l’Holocène), et soumis à une gamme climatique importante. De fait, nombre de grottes existent et beaucoup ont servi d’abris au cours des âges (archéologie) et ce jusqu’à une période récente (Seconde Guerre Mondiale). Certaines ont suffisamment d’ampleur et de concrétions pour avoir généré une activité touristique conséquente, soutenue par leur aspect mythique et religieux. La compréhension du karst a également permis des aménagements souterrains particulièrement remarquables destinés à l’irrigation de surface. Enfin, grâce à ses facultés de milieu enregistreur, le karst développé dans les terrasses marines soulevées offre de bonnes perspectives pour la compréhension de la tectonique locale qui préoccupe tant les Japonais. Pour tout cela, les karsts japonais sont intéressants.

Mots-clés : Karst, grottes, terrasses marines, tectonique, barrage souterrain, Japon.

ABSTRACT : Morpho-climatic features of Japanese karstic areas. The Japanese karsts are practicaly unknown in Europe because few karstologists from this continent have visited Japan, and the studies completed there have been written in Japanese. Still, Japan has numerous karstifiable terrains of various locations and ages (from the Primary era to Holocene) that are subject to significant climatic ranges. For this reason many caves exist and many have been sheltered through the ages (archeological) up until recent times (World War II). Some are sufficiently large and concretionous to have consequently generated tourist activities, added by mystic and religious aspects. The understanding of karsts has also allowed remarkable management of underground systems for surface irrigation. Finally, due to their recording abilities, karsts developped in uplifted marine terraces offer better prospects for understanding the local tectonic patterns which concern the Japanese. These reasons make the Japanese karsts interesting.

Keys-words : Karst, caves, marine terraces, tectonic, subterranean dam, Japan.


Jean SESIANO - Traçage entre le lac de barrage de Salanfe et les sources thermales de Val d’Illiez (Valais, Suisse) : tectonique, lithologie et géothermie

RÉSUMÉ : Une investigation détaillée sur le terrain nous a permis de découvrir une zone de pertes sur la rive suddu lac de barrage de Salanfe, en Valais (Suisse). Deux traçages montrent la relation avec les sources thermales de Val d’Illiez. L’augmentation de température des eaux infiltrées est due à la profondeur à laquelle elles descendent avant de remonter vers la surface en suivant une faille alpine inverse.

Mots-clés : karsts de haute montagne, hydrogéologie, source thermale, lac de barrage, Valais, Alpes suisses.

Abstract : Dye tracing between the lake of Salanfe and thermal springs of Val d’Illiez (Wallis, Switzerland) : tectonics, lithology and geothermics. A detailed field work has allowed us to locate a sink hole where some water from the artificial lake of Salanfe disappears. Two dye tracing experiments have proved the link with hotsprings in Val d’Illiez, 9 km to the NW. The temperature increase is due to the depth the water reaches before coming up, following an alpine inverse fault.

Keywords : hydrogeology, hotspring, artificial lake, Wallis, Swiss Alps.