Accueil > Production scientifique > Édition scientifique > KARSTOLOGIA > Présentation des numéros publiés > Sommaire et résumé des numéros parus

Karstologia n° 53 (1er semestre 2009)

Souhail HAJRI, Benjamin SADIER, Stéphane JAILLET, Estelle PLOYON, Elisa BOCHE, Aiman CHAKROUN, Georges-Marie SAULNIER, Jean-Jacques DELANNOY

Analyse spatiale et morphologique d’une forêt de stalagmites par modélisation 3D dans le réseau d’Orgnac (Ardèche, France, p. 1-14)

RÉSUMÉ : L’analyse des morphologies externes des stalagmites est aujourd’hui facilitée par les nouveaux outils comme les lidars terrestres qui autorisent le recours aux mesures sur clone numérique dense. Une forêt de stalagmites de la salle 1 de l’aven d’Orgnac (Ardèche, France) a ainsi fait l’objet d’un levé, scanné à haute résolution.
Le nuage de points obtenu a ensuite été maillé pour la réalisation d’un modèle TIN (Triangular Irregulated Network) à haute densité (ici, une maille moyenne de 19 mm). Nous avons ensuite développé une méthodologie propre à traiter ce type de modèle 3D basée sur la reconnaissance et l’extraction d’ellipses superposées en utilisant des algorithmes spécifiques. Le travail effectué a permis l’extraction automatique de 134 stalagmites et d’une série de paramètres (élévation, déplacement, azimut, axe des ellipses etc.) les caractérisant. La gestion de cette information a ensuite imposé le recours à une base de données à référence spatiale (SIG). Au final, il a été possible de travailler finement sur les morphologies externes des stalagmites et d’identifier des ruptures dans la croissance des stalagmites, associées à l’activité d’un soutirage endokarstique.
Il a été possible de traiter ces informations sur la totalité de la forêt en les croisant avec les données géométriques du sol (orientation du MNT, cartes des pentes…). La totalité de ces travaux a pu être effectuée sans porter atteinte à l’intégrité des stalagmites ou du site, ici justement classé pour la qualité de son concrétionnement. A l’heure où les questions de conservation et de protection du monde souterrain sont de plus en plus présentes, il semble que le recours à l’analyse 3D sur modèle numérique dense constitue une piste originale qu’il conviendra de développer.
MOTS CLÉS : spéléothèmes, stalagmites translatées, modèle 3D, lasergrammétrie, lidar terrestre, Ardèche, Orgnac.

ABSTRACT : SPATIAL AND MORPHOLOGICAL ANALYSIS BY HIGH-RESOLUTION 3D MODELING OF A STALAGMITES FOREST IN ORGNAC’S KARSTIC NETWORK (ARDÈCHE, FRANCE). Stalagmites are relevant paleo-environmental archives but that imply taking-off and destruction of samples for analyses. The recent widespread use of terrestrial lidars allows analyses on numerical clones and let imagine increasing detailed analyses of external geomorphology of stalagmites. A stalagmites forest of room 1 of the Orgnac’s aven (Ardèche, France) was therefore scanned at a high resolution. The points cloud was then meshed to set a TIN model (Triangular Irregulated Network) with a high density (here the average mesh size is equal to 19 mm). An original method was then built up to be able to analyse this 3D model. It aims at extracting and analyse overlaid ellipses using specific algorithms.
The work presented here allowed to automatically extract 134 stalagmites and to quantify some of their characteristics (elevation, displacement, azimuth, ellipses axis, etc.). The management of these data leads to use a spatially referenced database : a GIS.
Finally, the high-resolution analyses of the external morphology of the stalagmites proved to be able. One or several diachronic phases of object translation were then identified. These translations are associated to a suffusion activity in the underground cavity. The whole stalagmites forest was then analysed in the same way but with linking the acquired information to geometric characteristics of the soil (DTM orientation, slopes map…). All these analyses proved to be able without damaging the stalagmites and the site. Indeed this site is recognised and protected for the quality of its concretions. As conservation and protection of underground world is more and more outlined, such 3D analyses of numerical models may be seen as a promising way that should be developed.
KEYWORDS : speleothem, translated stalagmites, 3D model, lasergrammetry, terrestrial lidar, Ardèche, Orgnac.


André SUCHET et Dominique JORAND

La fréquentation des sites naturels de canyoning : une approche socio-culturelle. Étude réalisée dans le département des Pyrénées-Orientales (p. 15-26)

RÉSUMÉ : A partir d’une étude socio-culturelle réalisée par questionnaires (N = 237) puis complétée de plusieurs entretiens semi-directifs, le présent article étudie la fréquentation des sites naturels de canyoning en France. Reproduisant en partie les oppositions traditionnelles à l’espace des sports [au sens de Pociello, 1995], les résultats mettent en évidence quatre principaux types d’usagers en canyoning : les touristes-clients, les adeptes hédonistes et les puristes passionnés ainsi que les moniteurs responsables des groupes de clients. L’article discute notamment la place du mécanisme de distinction dans l’activité, le rapport au corps des usagers, ou encore, le partage de la fréquentation des sites entre une logique de consommation et une logique de pratique.
MOTS CLÉS :canyoning, analyse socio-culturelle, distinction, corps, tourisme, fréquentation.

ABSTRACT : USE OF NATURAL CANYONING SITES IN FRANCE : A SOCIO-CULTURAL APPROACH. Based on a socio-cultural study [Pociello 1981 ; Bourdieu, 1979] carried out by questionnaries (N = 237) and completed by several semi-structured interviews, this article studies the use of natural canyoning sites. Following the traditional division to the social space of sports [Pociello, 1995], the results show four principal types of users : the tourist-customers, the hedonistic participants, the purists ; they represent respectively 67 %, 16 %, and 8 % of the total users, and also the guides. The tourist customers are the beginners who are taught by a guide. For the majority of these people, it is the first descent (73 %) and less than 13 % of them have already been canyoning more than five times. For them, canyoning is a holiday activity (39 %) or a natural sport (40 %) or even an activity within nature, but ecological concern is relatively absent. The hedonistic participants are those who practice canyoning without an instructor and do 4 to 40 canyons per season in optimal conditions. The purists are men aged from 35 to 65, who reside in rural areas. Purists, or « passionated » as they are defined, practise all year round. They account for the largest number of trips (from 40 to 100 canyons per year). The article discusses in particular the relation between the person and their own body, the influence of the distinguishing mechanism within the activity, and the separation between consumption and participation in canyoning.
KEYWORDS : Canyoning, socio-cultural approach, distinction, body, tourism.


Carlos GALAN, José RIVAS et Marian NIETO

Formes pseudokarstiques dans le grès du flysch éocène côtier en Guipúzcoa (Pays basque espagnol, p. 27-40)

RÉSUMÉ : L’article décrit le modelé pseudokarstique développé dans les grès de l’Eocène qui affleurent le long du littoral de la province de Guipuzkoa (Pays basque espagnol). Certaines formes observées montrent des similitudes avec celles présentes en surface de karsts calcaires.
D’autres sont plus originales. Dans cette zone, ont également été observés des systèmes de petites grottes et abris sous roche possédant de nombreuses macro et micro-formes singulières. Les agents à l’origine de ces différents modelés sont : la météorisation chimique, les érosions éolienne et marine, des processus clastiques et une action biologique. Sous l’effet de la météorisation, la roche initialement compacte est rendue friable et incohérente entraînant progressivement une altération en profondeur de la roche et une perte du ciment intergranulaire. Ce processus est comparable à celui qui conduit à la formation du karst calcaire. Les systèmes de grottes présentent des biotopes hypogés avec une faune particulière d’invertébrés cavernicoles.
MOTS CLÉS : spéléologie, pseudokarst, grès, géomorphologie, biospéléologie, grottes, abris sous roche et formes de surface.

RESUMEN : PSEUDOKARST EN ARENISCA DEL FLYSCH COSTERO EOCENO, GIPUZKOA. Se presenta una descripción de formas pseudokársticas desarrolladas en arenisca de edad Eoceno, localizadas en el litoral de Gipuzkoa (País Vasco Español). Algunas muestran similitud con formas de superficie de karst en caliza, cuarcita y arenisca ; otras son originales y típicas de esta litología. En la zona se encuentran sistemas de pequeñas cuevas y abrigos, con numerosas macro y microformas de características singulares. Los agentes que las producen son : meteorización química, erosión eólica, erosión marina, procesos clásticos y acción biológica. La meteorización transforma la roca compacta en friable e incoherente, por progresiva arenización o pérdida del cemento intergranular de la arenisca, un proceso comparable al que genera el karst en cuarcita. Los sistemas de cuevas poseen biotopos hipógeos con una peculiar fauna de invertebrados cavernícolas.
PALABRAS CLAVE : espeleología, pseudokarst, arenisca, geomorfología, bioespeleología, cuevas, abrigos y formas de superficie.

ABSTRACT : PSEUDOKARST IN SANDSTONE OF THE COASTAL EOCENE FLYSCH, GUIPUZCOA. We present a description of pseudokarst forms developed in sandstone of Eocene age, located in the littoral of the Guipuzcoa Coast (Basque Country, Spain). Some of them present pseudokarst features resembling karst phenomena in limestone, quartzite and sandstone ; others are original and typical of this lithology. In the area, there are several rock shelters and cave systems with numerous macro- and microforms of remarkable traits. Chemical weathering, eolian and marine erosion, breakdown processes and biological activity are the agents which produce such features. The weathering transforms the solid rock into incoherent blocks by progressive alteration of the sandstone, a process comparable to quartzite karst formation. The caves present underground biotopes with a peculiar invertebrate cave-dwelling fauna.
KEY WORDS : speleology, pseudokarst, sandstone, geomorphology, biospeleology, caves, shelters and superficial forms.


Jean NICOD

Carte des karsts autour de la Méditerranée et en Europe moyenne. Essai de présentation synoptique (p. 31-34)


Pierre PACCARD

Un exemple d’exploitation des ressources en eau du karst : la production de neige à Villard-de-Lans – Corrençon-en-Vercors (Isère, France, p. 41-52)

RÉSUMÉ : Cet article a pour objet l’exploitation des ressources en eau du karst de Villard-de-Lans et de Corrençon-en- Vercors (Isère, France) pour la production de neige. De plus en plus employée sur les domaines skiables pour fiabiliser l’exploitation des remontées mécaniques, la neige de culture l’est aussi largement sur le domaine skiable de Villard – Corrençon. Cette pratique est une réponse à la variabilité des précipitations neigeuses du massif du Vercors. Le tourisme des sports d’hiver, le ski alpin en particulier, est en effet une des activités économiques importantes de ce territoire. La production de neige nécessite la mobilisation d’importants volumes d’eau sur un terrain qui, compte tenu de ses caractéristiques karstiques, présente une relative indigence d’eau en surface. Pour satisfaire ces besoins en eau, l’émergence de Goule Blanche est exploitée. Depuis cet exutoire karstique, l’eau est acheminée vers deux ouvrages artificiels de stockage construits sur le domaine skiable, en passant par le réseau d’eau potable de la commune de Villard-de-Lans. L’analyse des interrelations entre les différents usages de l’eau en présence (neige de culture, eau potable, hydroélectricité), et des impacts de la production de neige sur le karst et ses ressources en eau, nous permet de questionner l’application du concept de gestion durable de la ressource en eau sur ce territoire.
MOTS CLÉS : ressources en eau, exploitation, neige de culture, station de ski, impacts hydrologiques, karst, hydrogéologie, Vercors, France.

ABSTRACT : AN EXAMPLE OF KARST WATER RESOURCES EXPLOITATION : SNOW PRODUCTION IN VILLARD-DE-LANS - CORRENÇON-EN-VERCORS (ISERE, FRANCE). This article proposes a geographical approach of water resources exploitation on Villard-de-Lans and Corrençon-en-Vercors karst (Isere, France). Increasingly employed around the world on skiable fields to make reliable ski lifts exploitation, artificial snow is also largely used on Villard-Corrençon ski resort, in answer to the variability of snowcovered precipitations of Vercors plateau. Winter sports tourism, and particularly downhill skiing, is indeed one of the economic activities of this territory. The snow production requires important water volumes onto a field which, taking into account its karstic characteristics, presents paradoxically a relative surface aridity. To satisfy these needs, the karstic emergence of Goule Blanche is exploited. Since its discharge system, which concentrates the whole of the underground flows, water is conveyed at a long distance towards two artificial storage reservoirs built on the skiable field, via the drinking water network of Villard-de-Lans. The analysis of the interrelationships between the various water uses involved (artificial snow, drinking water, hydroelectricity), and the impacts of artificial snow on the karstic water resources, allow us to question the application of integrated water resources management concept on this territory.
KEYWORDS : water ressources, exploitation, artificial snow, ski resort, hydrological impacts, karst, hydrogeology, Vercors, France.

- Couverture (PDF, 740 ko)