Accueil > Le laboratoire

Présentation de l’unité (UMR5204)

EDYTEM, c’est quoi ?

L’acronyme EDYTEM signifie « Environnements, DYnamiques et TErritoires de la Montagne ». Créé en 2003, notre laboratoire est une unité mixte de recherche de l’Université Savoie Mont Blanc et du CNRS. Il est né de la volonté de rassembler des chercheurs en géosciences (géologie, hydrogéologie, géomorphologie) et en sciences humaines et sociales (géographie) dans le but de résoudre, par une vision transdisciplinaire, les problématiques environnementales et sociétales propres aux zones de montagne.

Labellisée CNRS en 2005, l’unité a depuis doublé son nombre de membres et élargi sa base disciplinaire en direction de l’économie et de la sociologie. Elle occupe aujourd’hui une place forte et originale, entre géosciences et sciences de l’Homme et de la société, dans le domaine des sciences de l’environnement et plus particulièrement dans l’institut écologie et environnement (INEE) du CNRS et du pôle Physique Astrophysique Géosciences Environnement (PAGE) de la COMUE université Grenoble Alpes (CUGA).

Le positionnement disciplinaire de l’unité : sciences de la Terre et sciences de la société au carrefour d’une vision intégrée des dynamiques socio-écosystémiques

La position aux interfaces de l’unité se traduit par des ponts forts au sein de l’INEE et de PAGE avec les unités de recherche en sciences de la vie (CARRTEL, LECA) et de l’environnement (LCME, LGE, ISTERRE). EDYTEM assure aussi une interface forte entre l’INEE et les instituts des sciences de l’univers (INSU) et sciences humaines et sociales (INSHS) du CNRS ou encore avec les pôles SHS de la COMUE UGA.

EDYTEM, on y fait quoi ?

Par leurs actions de recherche, les membres d’EDYTEM entendent répondre concrètement aux enjeux environnementaux et socio-économiques actuels des milieux et les territoires de montagne, par la production de nouvelles connaissances et le développement de nouveaux modes d’acquisition et de traitement des données.

Rattaché prioritairement à l’Institut Écologie et Environnement (INEE) du CNRS, le laboratoire, par sa dimension interdisciplinaire, repose également sur des actions conduites par l’INSU et l’INSHS. Notamment via ses recherches sur les patrimoines karstiques et les grottes ornées, EDYTEM est conventionné avec le Ministère de la Culture et de la Communication.

Comment est structurée l’unité ?

Partant du constat que la recherche se pratique plus efficacement en s’appuyant sur de petits groupes de chercheurs soudés que sur des méga-structures, nous avons souhaité comme grain élémentaire à notre structuration mettre en en place de tels « groupes ». Ces 8 groupes traitent, selon leurs modalités de recherche propres, un ou plusieurs des trois thèmes de l’unité : « Ressources et patrimoines » ; « Changements environnementaux et sociétés » ; « Trajectoires politiques en montagnes ».

Au sein des thèmes CHANGES et R&P, nous avons souhaité formaliser nos collaborations avec des unités de recherche partenaires, autour de thèmes partagés avec elles : « Trajectoires long terme des socio-écosystèmes de montagne » et « Approches intégrées de l’art pariétal ». Ces thèmes, dits « d’ouverture », consittuent des axes de recherche forts de notre unité et illustrent notre vision ouverte de l’interdisciplinarité et notre positionnement à l’intersection des sciences dites « naturelles » et des sciences de l’Homme et des sociétés.

Structuration de la recherche à EDYTEM et participation des différents groupes aux 3 thèmes de l’unité

La plateforme PTAR : cheville ouvrière de l’unité

L’ensemble des compétences techniques, comprenant les moyens humains, techniques et logistiques de l’unité est regroupé au sein de la plateforme technique d’appui à la recherche : PTAR. La création de connaissance s’appuie ainsi sur les pôles de compétences qui constituent autant de points forts de l’unité :
- Cartographie, topographie, imagerie, 4D (CTI4D)
- Analyses et instrumentations de laboratoire (PTAL)
- Instrumentation, prélèvements, levés et enquêtes en milieu extrême (PATEX)
- Traitement d’enquêtes quantitatif et qualitatif (PTENQ)
- Gestion de l’information scientifique (PIST)

Le regroupement de ces compétences au sein d’une même plateforme favorise la conduite de projets faisant appel à plusieurs compétences. Elle favorise également les projets transversaux, comme notamment une réflexion de fond sur la gestion et le partage des données. Enfin, tous les pôles de compétence sont interfacés au quotidien avec d’une part les recherche et d’autre part les fonctions vitales de l’unité (administration, secrétariat, gestion, parc informatique).

Organigramme structurel de l’unité EDYTEM

Rechercher


Actualités & événements