Accueil > Actualités & événements

Vendredi 14 mars 2014 à 14h | Soutenance de thèse de Marie Gardent

Inventaire et retrait des glaciers dans les Alpes françaises depuis la fin du Petit Âge Glaciaire

Bât. Pôle Montagne, amphithéâtre | Université de Savoie | Le Bourget du Lac

Résumé

Les glaciers des Alpes françaises subissent un recul généralisé depuis la fin du Petit Âge Glaciaire (PAG). Dans le contexte actuel d’élévation de la température et du fait des nombreux enjeux auxquels ils sont associés, l’amélioration de leur suivi apparaît indispensable. Avant ce travail, il n’existait pas d’étude exhaustive récente concernant l’ensemble des glaciers des Alpes françaises, les travaux de Mougin et de Vivian datant respectivement du milieu des années 1920 et 1970. L’objectif de ce travail est de dresser un inventaire diachronique des glaciers des Alpes françaises et de leurs marges proglaciaires. Les données de cet inventaire servent ensuite de base à l’étude des modalités du retrait glaciaire depuis la fin du PAG et à l’établissement de méthodes pour détecter les secteurs susceptibles d’être affectés par des instabilités.

L’inventaire diachronique des glaciers des Alpes françaises est réalisé à 3 dates : (i) 2006-2009 à partir des orthophotographies récentes de l’IGN, (ii) 1967-1971 à partir des premières éditions des cartes topographiques 1 :25 000 de l’IGN, et (iii) la fin du PAG (pour les massifs du Mont Blanc, de la Vanoise et des Ecrins), en croisant documents anciens et données géomorphologiques acquises sur le terrain et par photo-interprétation. Les données sont organisées dans un Système d’Information Géographique (SIG) qui permet d’associer cartographie et base de données.
La superficie des glaciers était de 275 km2 en 2006-2009, 369 km2 en 1967-1971 et 544 km2 à la fin du PAG pour les massifs du Mont Blanc, de la Vanoise et des Ecrins. A l’échelle régionale, les glaciers ont perdu 25 % de leur superficie depuis la fin des années 1960 et 50 % de leur superficie depuis la fin du PAG. La rétraction des glaciers est environ 2,5 fois plus rapide entre 1967-1971 et 2006-2009 qu’entre la fin du PAG et 1967-1971. A l’échelle individuelle, les glaciers ont perdu en moyenne 52 % de leur superficie entre 1967-1971 et 2006-2009, et 115 ont même disparu. A l’échelle régionale comme individuelle, le retrait glaciaire présente des tendances différentes selon les massifs, la taille des glaciers et leur exposition.
Des méthodes simples, basées sur les données des inventaires des glaciers et des marges proglaciaires sont établies afin d’identifier les lacs potentiellement instables, les secteurs englacés favorables à la formation de futurs lacs, au déclenchement d’avalanches de séracs ou susceptibles d’être déstabilisés en masse, et les marges proglaciaires favorables à l’occurrence de glissements ou de laves de débris.

Mots-clés : inventaire de glaciers ; retrait glaciaire ; Petit Âge Glaciaire ; Alpes françaises ; aléas glaciaires

Abstract

French alpine glaciers are retreating since the end of the Little Ice Age (LIA). In the context of the increasing air temperature and because of issues that they represent, it is necessary to improve glacier monitoring. Before the present study, the only two inventories covering the entire French Alps were made by Mougin (1925) and Vivian (1975). The main goal of this study is to realise a multi-temporal glacier inventory of glaciers in the French Alps and of their proglacial margins. Data from this inventory are used to study glacial retreat since the end of the LIA and to develop methods to detect sector that could be affected by instabilities.

Multi-temporal inventory of French Alpine glacier glaciers is made for 3 dates : (i) 2006-2009, based on IGN recent orthophotographs, (ii) 1967-1971, based on 1 : 25 000 IGN topographic maps, and (iii) the end of the LIA (for Mont Blanc, Vanoise and Ecrins massifs), crossing old documents and geomorphologic data based on field work and interpretation of orthophotographs. Data are integrated in a Geographical Information System (GIS), combining mapping and data base.
Glaciers in the French Alps covered 275 km2 in 2006-2009, 369 km2 in 1967-1971 and 544 km2 at the end of the LIA for Mont Blanc, Vanoise and Ecrins massifs. At a regional scale, glaciers lost 25 % of their 1967-1971 area and 50 % of their LIA area. Glacier shrinkage between 1967-1971 and 2006-2009 is about 2.5 times higher than between the end of the LIA and 2006-2009. At an individual scale glaciers lost 52 % of their area between 1967-1971 and 2006-2009, and 115 disappeared. At regional or individual scale, different trends in glacier shrinkage are observed according to the massifs, size and aspect of the glaciers.
Simple methods, based on glaciers inventory and proglacial margins data, are developed in order to identify potential unstable lakes, glaciated sectors prone to glacier lake formation, ice avalanche triggering or mass destabilization, and proglacial margins where sliding or debris flows could occur.

Composition du jury :

  • Michael Zemp, Département de Géographie, Université de Zürich (rapporteur)
  • Monique Fort, PRODIG, Université Paris-Diderot (rapporteur)
  • Didier Richard, IRSTEA Grenoble (examinateur)
  • Marta Chiarle, CNR-IRPI Turin (examinatrice)
  • Antoine Rabatel, LGGE, Université de Grenoble (examinateur)
  • Philippe Schoeneich, PACTE, Université de Grenoble (directeur)
  • Philip Deline, EDYTEM, Université de Savoie (directeur)

Rechercher


Actualités & événements